La collègue dominatrice (1)

| |

 

Je travaillais dans une grosse entreprise et j’avais pas mal de collègues qui me regardaient du coin de l’oeil car j’étais presque le seul homme de l’étage. Jeune, mignon et avec une apparence de séducteur, je cachais tout de même derrière cela ma vraie identité. En effet, j’aimais me soumettre aux femmes et je pensais vraiment que ma place était à leurs pieds. Lorsqu’on me demandait de faire quelque chose au bureau, j’exécutai, rapidement, la tâche. Certaines personnes pouvaient y voir de la galanterie mais pour moi, c’était autre chose.

Le jour où tout a basculé…

Un beau jour, je décidai de me faire livrer un colis au bureau. Cependant, la femme que je trouvais la plus sexy de l’étage avait exactement le même nom de que moi. Elle s’appelait Manon Simon. Manon avait elle aussi un colis à retirer. Aussi, lorsque je me pointai au point relais, j’arrivai trop tard. Manon avait, en fait, retiré mon colis. La panique commença…

Je courus le plus vite possible en haut en priant qu’elle ne l’ouvre pas. Une fois arrivé à l’étage, je la vis avec le cutter en train de découper le carton. Je courus, vers elle, en lui demandant de pas ouvrir car il s’agissait mon colis. Mais trop tard… Elle découvrit le contenu de mon colis : une cagoule, des menottes et un tout nouveau collier avec mon nom gravé dessus. C’en était fini pour moi! Je ne savais plus où me mettre. Aussi, je saisis, directement, le colis et le fis tomber. Je ramassai, aussitôt, tout son contenu sauf un flyer du site BDSM sur le quel j’avais commandé. Je crois qu’elle comprit, de suite, la situation.

Une gêne quotidienne avec ma collègue

Après cet épisode très gênant pour moi, un silence s’installa entre nous. Ainsi, lorsque je la croisais, je n’osais pas la regarder et je baissais les yeux car je ne me sentais pas à l’aise. Elle, en revanche, faisait tout pour justement me rendre la vie difficile car elle me calculait bien plus depuis qu’elle avait fait cette découverte. Mon mal-être ne fut que de courte durée…

Une semaine et demi plus tard, le matin en m’asseyant à mon poste de travail, je découvris une petite note : “ rendez vous à 12h15 en salle de pause”  signé MS. Je compris aussitôt.
Toute la matinée, la pression monta jusqu’au moment où l’heure de la pause déjeuner arriva. Je me rendis en salle de pause en ne sachant pas à quoi m’attendre.

 

 

Ma collègue dominatrice se découvre!

dominatrice

 

Manon en tailleur moulant, de magnifiques escarpins et sa chemise blanche sans aucun pli, m’attendait.

  • Comment vas-tu Fabrice ?

 

  • euhhh.. Très bien et vous Madame Simon ?

 

  • Parfaitement. Alors tu as fait bon usage de ce qu’il y avait dans ton colis ?

 

  • Je vous en supplie ne répéter rien à personne ici cela pourrait anéantir mes objectifs de carrière, s’il vous plaît !

 

  • mmmhhh… je t’offre une chance que je ne le dise pas à tout le monde alors?

 

  • Très bien ! Dites-moi ce que vous souhaitez alors!

 

  • tu ne penses tout de même pas que je vais te laisser filée comme ça. À partir de maintenant tu vas m’appartenir. Ai-je été assez clair ?

 

  •  Vous appartenir? Comment ça?

 

  • oui oui m’appartenir. Tu vas être ce que j’ai envie que tu sois. Au boulot mais également en dehors. Il faut bien que tes achats soient utiles. Je vais te fixer les premières règles.
  • Règle 1: En présence d’autre personne extérieure, tu m’appelleras comme tu le fait si bien Madame Simon. Entre nous ce sera Maitresse Manon.
  • Règle 2: Aucune décision ne doit être contestée.
  • Règle 3: Ton corps m’appartient totalement et je peux l’utiliser comme je le souhaite.
  • As-tu compris mon petit soumis ?

 

  • Oui Maîtresse Manon.

 

  • Parfait je rédigerai en intégralité un contrat d’appartenance dès demain. Tu ne peux plus t’échapper. Alors maintenant vu que nous sommes que nous deux… Mets toi à 4 pattes car tu es un chien et tu vas lécher lentement mes chaussures.

 

Moi qui ai toujours rêvé de cela, je  me jetai au sol afin d’atteindre ses magnifiques pieds et satisfaire ma nouvelle Maîtresse, ma collègue dominatrice. Et ce n’était que le début de ma belle aventure…

Please follow and like us:
Previous

Maitresse Margot, Maîtresse dominatrice à l’insatiable énergie! (10)

Maitresse Margot et une nouvelle cage de chasteté pour le puceau(11)

Next

4 réflexions au sujet de “La collègue dominatrice (1)”

  1. Lol si c est nexflix qui désormais fixe les scénariis car c est tout simplement l histoire de l amour en laisse de nexflix

    • J’allais laisser un commentaire dans le même style haha il y a en effet visiblement une forte inspiration de ce fameux film. Je trouve néanmoins que son récit est plus intéressant que le scénario du film

  2. Merci pour ce beau récit! J’ai déjà hâte de connaitre le contenu de ce contrat d’appartenance…

Les commentaires sont fermés.