Poème pour Dame Thya

| | ,

Je m’apelle Guinya et je suis un homme soumis. J’ai eu la chance de rencontrer ma nouvelle Maîtresse Dominatrice, Dame Thya, et ainsi l’amour grâce au site de rencontres Slave Selection.

J’ai décidé d’écrire un poème pour expliquer ce que j’ai ressenti et la façon dont j’ai vécu cette rencontre.

Perdu au milieu des gens,
Sans but, déambulant nonchalamment,
Perdu, comme un chien errant,
Sans but, dans une solitude déchirante.

Et soudain, au détour d’internet,
La rencontrer, et avoir cette intuition nette,
D’avoir enfin pu trouver,
L’ Être Ultime tant désiré.

Frissonner au son de sa voix,
Me sentir enfin entier,
enfin moi, Désespérer de ne jamais la voir,
Mais malgré la distance, se mettre à croire.

Devoir faire preuve de patience,
Attendre simplement d’avoir la chance,
De s’allonger au pied du lit,
Quand Elle y est paisiblement endormie.

Sentir ces nouveaux sentiments,
Qui grandissent et m’envahissent au dedans,
N’être que pour ELLE, N’exister que par ELLE,
Ne pas être à la hauteur de ma Douce et Belle.

Perdu lorsqu’elle n’est pas là,
Le monde continue à tourner sans moi,
Teinté de nuances de gris,
Être inanimé, comme sans vie.

Trembler devant le besoin de ma destruction,
Se trouver sous cette main qui impose ma dévotion,
Qui offre fessées et renaissance,
Quand douleur et plaisir deviennent récompenses.

L’appeler « Madame » timidement,
L’aimer si fort, et si passionnément,
Soumis, esclave de sa perversion,
Ne vivre que pour devenir sa création.

Assouvir ses désirs et son plaisir,
Est ma priorité quitte à me nuire,
De tout mon corps, mon âme, et mon esprit,
Sa propriété je demeure pour la vie.

Guinya.

Please follow and like us:
Previous

La sadothérapeute, Maîtresse Soraya, femme dominatrice ! (3)

Maîtresses Amanda et Marion, gala de charité.

Next

1 réflexion au sujet de “Poème pour Dame Thya”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.