champagne doré

Soirée BDSM avec Maîtresse Noémie et Dominatrice Natacha.

Maîtresse Noémie dans tous ses états. Comment en étais-je arrivé là ? Dans cette soirée ? C’était une soirée BDSM échangiste, mélangiste, avec perversions et excitations dans …

Read moreSoirée BDSM avec Maîtresse Noémie et Dominatrice Natacha.

Nouvelle vie d’homme soumis (13) La vengeance de Maitresse Sabrina

homme soumis

Le début de la vengeance de Maitresse Sabrina.

La vengeance de Maitresse Sabrina, alias la Maitresse Inconnue, avait commencé par la soumission de Paul. Elle avait pris le poste de cet homme soumis. Ainsi, les humiliations qu’elle avait subit de Paul pendant son travail étaient oubliées. Cependant, elle avait, également, été humiliée par Madame Léa. Toutefois, Léa ne savait pas comment Sabrina avait réussi à prendre la place de Paul. Maintenant, Léa était sous les ordres de Sabrina. Léa était une femme d’une trentaine d’années, brune les cheveux longs, yeux marrons clairs. Elle avait 2 enfants, un de huit ans et un de huit mois. Son mari était au chômage depuis 6 mois.

La mise sous pression de Léa

Sabrina donnait de plus en plus de taches à Léa, et forcément Léa faisait des erreurs. Sabrina lui avait déjà envoyé deux avertissements. De plus son enfant en bas âge avait du mal à dormir. Léa devait s’en occuper, ce qui faisait que Léa était généralement très fatiguée lorsque celle-ci venait travailler. Ce jour là, Léa devait envoyée une lettre recommandée. Il s’agissait d’un contrat très important mais son mari l’appela pour l’informer que son enfant de huit ans s’était battu. Soucieuse après cet appel, Léa oublia d’envoyer la lettre recommandée. Sabrina s’en aperçut et envoya Paul porter le recommandé. Le lendemain, Léa fut convoquée par Sabrina dans son bureau pour un entretien.

L’entretien

-Bonjour Léa, je vous ai convoqué parce que vous avez oublié d’envoyé la lettre recommandée à notre client. Heureusement, j’ai envoyé la lettre recommandée à temps et j’ai, ainsi, rattrapé votre erreur. Maintenant, je dois envisager un licenciement dans l’intérêt de notre entreprise.  Je vais donc être obligée de vous envoyer une convocation pour un entretien préalable à votre licenciement et j’en suis désolée.

Léa répondit :

-Sabrina, si je perds mon emploi, mes enfants et mon mari vont être à la rue. S’il vous plait, donner moi une chance !

Ensuite, Sabrina répondit :

-Je suis vraiment désolée mais je ne vois pas ce que je peux faire !

Léa éclata en sanglot.

-je vous en prie je ferais tout ce que vous voulez, je ferais des heures supplémentaires non rémunérées si vous le souhaitez.

Sabrina répondit :

-je ne peux pas accepter, je suis désolée.

Léa ajouta :

-je suis prête à tout, s’il vous plait !

Soumission de Léa

Sabrina se leva et ferma la porte de son bureau.

-Maintenant, Lea, il y a peut être une solution. Nous cherchons une personne pour m’aider à faire des séminaires avec nos clients. Mais, il faut que je vois si vous avez les qualités pour. Vous êtes sure d’être prête à tout ?

-Oui : répondit Léa.

-Déshabille-toi ! Je veux voir si tu as les qualité adéquates.

Léa s’exécuta.

-C’est bien esclave Léa ! Léa, es-tu d’accord pour devenir ma soumise?

-Non madame : répondit Léa.

-Bon ben rhabille-toi, tu es virée.

-Attendez : répondit Léa. Je ferais tout ce que vous voulez. Je veux être votre soumise s’il vous plait !

Sabrina lui dit :

-Tu es sure que tu veux être ma soumise sexuelle? Tu m’appartiendras complètement, tu devra obéir à tout mes ordres ! répète salope !

Et Léa répéta. La vengeance de Maitresse Sabrina débuta comme cela.

Premier acte de soumission pour Léa

Maitresse Sabrina sortit deux godes, un fouet et des menottes.

-Alors, salope, tu as vu ce que je t’ai préparé uniquement pour toi ?

-Oui Sabrina : répondit Léa.

Sabrina lui donna une gifle, et lui dit :

-Maitresse Sabrina, salope ! pour qui tu te prends ?

-Oui Maitresse Sabrina !

-Maintenant, baise mes pieds et lèche les délicatement ! Dorénavant, lorsque tu me diras bonjour, tu devras me baiser mes pieds ou mes chaussures.

Léa s’exécuta et lui baisa les pieds.

-Allez debout Salope ! écarte ta chatte ! Tu vas m’appartenir.

Puis Maitresse Sabrina défonça Léa. Elle l’embrassait goulument pendant quelle prenait Léa. Léa  jouit plusieurs fois et remercia sa Maitresse à chaque fois.

Suite de la première expérience avec une femme pour Léa

-Maintenant retourne toit petite salope !

Maitresse Sabrina prit le plus gros des godes, et pénétra le cul de Léa.
Léa était encore vierge des fesses. Elle s’était toujours refusée aux hommes mais elle ne put se soustraire aux désirs de Maitresse. Maitresse Sabrina augmenta le rythme de ses coups de rein. Pendant ce temps, elle malaxait les seins de Léa. Puis elle s’aperçut que Léa avait encore du lait, ce qui excita énormément Maitresse.

-Mais tu est une soumise allaitante Léa. Je vais pouvoir envisager des scenarios avec toi incroyable.

Après bien avoir enculé Léa, Maitresse Sabrina pensa qu’il était temps d’inverser la situation.

Léa fait jouir sa Maîtresse

Maitresse Sabrina ordonna à sa soumise de se mettre à genou, et retira son string et lui demanda de lui lécher son sexe.
Maîtresse Sabrina jouit plusieurs fois. Puis Maîtresse Sabrina demanda à Léa de boire son précieux liquide doré.

-Au fait, j’ai tout filmé de ta soumission. Ensuite, je vais faire de toi une pute allaitante. Dorénavant, tu lècheras ma chatte et boira mon précieux liquide tous les jours. Tu serviras de toilette pour mes pause pipi.
Avant de nous séparer je vais marquer mon nouveau territoire et Maitresse urina sur sa soumise. Je ne veux pas que tu te laves.
Je veux que tu sois parfumée pour ton mari, bonne soirée ma petite soumise.

La vengeance de Maitresse Sabrina avait commencé et ce n’était qu’un début.

Please follow and like us:
Maîtresse dominatrice

Les plaisirs partagés de ma Maîtresse dominatrice tout un weekend

A la recherche de ma Maîtresse dominatrice Que de souvenirs avec le minitel lorsque je chercher ma Maitresse dominatrice. Cela m’a permis de rencontrer tant …

Read moreLes plaisirs partagés de ma Maîtresse dominatrice tout un weekend

esclaves mâles soumis

Esclaves mâles soumis, la fête du troc (la vie au domaine)

Fête du troc d’esclaves Au domaine, il y avait une fête traditionnelle, organisée par l’une des Maîtresse d’un mouvement féministe-gynarchique local, la fête « brunch and barter » . …

Read moreEsclaves mâles soumis, la fête du troc (la vie au domaine)

homme soumis

Nouvelle vie d’homme soumis (2) : début du dressage

homme soumis

Le deuxième jour de la soumission de Paul par Maitresse Marlyse

1er réveil en homme soumis

Lorsque Paul se réveilla, il était courbaturé et toujours attaché à la table. Il se demanda quelle heure il était et ce qui allait lui arriver en tant qu’homme soumis. Au bout d’un certain temps, il entendit Maitresse Marlyse arriver avec Luc. Elle était impressionnante, ses magnifiques cheveux roux ondulaient sur sa silhouette. Maitresse Marlyse était vêtue d’une guêpière en latex noir et de bottes en cuir. Elle marchait comme une panthère qui bondit sur sa proie.

Après elle se mit sur la tête de Paul, et lui dit :

-tu as surement soif. Maintenant ouvre ta bouche et bois mon précieux liquide.

Début du dressage

Au début Paul n’ouvrit pas sa bouche. Maitresse Marlyse lui rappela à son bon souvenir grâce a sa télécommande. Il but jusqu’à la dernière goutte, Paul s’arrêta mais Maitresse Marlyse n’avait pas bougé. Paul, en bon homme soumis, comprit d’un seul coup et il la lécha tendrement et goulument. Ensuite, d’un seul coup Maitresse Marlyse se lâcha. Elle se retourna et Paul lui fit sa toilette. Puis Maitresse Marlyse se retira et lui dit :

-c’est bien ! tu commences à devenir une bonne petite lécheuse et un gentil homme soumis. A partir de maintenant, tu feras tout ce que veut Luc car tu es désormais son soumis. Maintenant, je vais sortir pour te faire une surprise. Paul fut mis à contribution pour sa surprise, un peu malgré lui.

Luc détacha Paul.

-Fait ta toilette pour être présentable pour ta Maitresse. Après tu feras le ménage dans toute la maison. Tu resteras dans cette tenue toute la journée.Tu me feras aussi mon petit déjeuner. Il t’est interdit de manger.

Début de résistance

Paul n’écouta pas et essaya de partir. Il ressentit une énorme douleur au niveau de son sexe.

-Tu es vraiment un crétin. Maîtresse Marlyse m’a laissé une télécommande. Elle a des photographies compromettantes, ton carnet d’adresses et de numéros téléphone. Tu lui appartiens comme je lui appartiens. Paul, tu dois faire toute ta liste de corvées, sinon tu auras les mêmes séquelles que moi.

Luc lui montra ses cicatrices et Paul comprit.

Après deux heures, Maitresse Marlyse revint. Paul avait fait une bonne partie de ses corvées. Elle demanda à Luc d’aller chercher les courses. Luc, tu monteras le sac noir dans ma chambre, le reste est pour Paul.

Puis Maitresse Marlyse dit à Paul :

-c’est très gentil d’offrir à ta Maitresse un repas digne de se nom ! Maintenant, fait moi à manger ! Tu prépareras le poisson pour midi. Les deux bestioles sont pour ce soir. Je serai dans le canapé. Luc, tu me sers une coupe de champagne, et tu me présenteras tes hommages pendant que je regarderai la télé, en attendant le poisson.

Repas de Maîtresse Marlyse

Maîtresse Marlyse était assise sur le canapé en dégustant sa coupe. Pendant ce temps, Luc lui léchait ses doigts de pieds, de gauche à droite puis de gauche à droite. Il léchait avec douceur et passion sa Maîtresse. Puis Paul avertit que le poisson était prêt. Maitresse se leva et se mit à table. Elle dégusta son poisson tandis que Luc continua à utiliser sa langue.  Cependant, il l’utilisait bien plus haut, Paul ressentit de la jalousie et en fut étonné. Maîtresse Marlyse lui dit :

-Paul je crois que tu n’as pas fini tes corvées alors au boulot !

1er repas chez Maîtresse Marlyse

Après avoir fini son repas, Maitresse Marlyse, indiqua à ses deux soumis :

-vous n’avez qu’à vous faire du riz. Je vais allez vous faire la garniture. Dès que le riz sera cuit, Paul ira récupérer la garniture dans les toilettes. Enfin plutôt les garnitures. Tu les écraseras dans le riz égoutté et tu y feras réchauffé. Vous me direz si cela a un gout de vanille.

Luc mangea sa nourriture dans son bol à quatre pattes, tel un bon petit toutou ! Paul ne put avaler une bouchée. Maîtresse Marlyse lui demanda s’il n’aimait pas ce qu’elle lui avait préparée. Paul dit qu’il n’avait pas faim. Elle demanda à Luc d’attacher Paul à la croix. Elle partit récupérer deux objets dans sa chambre, une cravache et une badine.

Séance de punitions

Lorsque Maitresse Marlyse arriva devant Paul, elle lui dit :

-Cela fait plusieurs fois que tu refuses ta condition d’homme soumis.  J’ai été très patiente. Je vais te faire comprendre qu’il ne faut pas m’énerver.

Au début, Paul se prit 10 coups de badine. Sa peau marqua à chaque coup. Après sa Maîtresse demanda à Luc de le détacher. Paul s’écroula à quatre pattes.

– Maintenant tu vas compter les coups de cravache !

Paul compta jusqu’à 35 coups en demandant pitié à chaque fois. Maîtresse Marlyse lui demanda une fois s’il avait faim. Paul lui dit que dorénavant il ne mangerait que ce que vous me donnerez. Elle lui dit :

-je vais être magnanime, je te laisse 5 minutes pour finir ton bol !

En 3 minutes, Paul engloutit son bol.

-Bon, je vais sortir chercher ta surprise. Vous préparez la table et le repas pour deux personnes. Ensuite, je veux que vous soyez propre tous les deux pour ce soir. Je reviendrai vers 18 heures. Vous finissez vos corvées. Luc, si Paul ne peut les faire, je te laisse les finir !

Maitresse Marlyse

Read moreNouvelle vie d’homme soumis (2) : début du dressage

Please follow and like us: