Janine, femme dominatrice, ma première Maîtresse (1)

femme dominatrice

Fantasme de soumission

J’ai une amie de longue date à qui je confie tous  mes secrets. Un jour, je lui ai avoué que j’aimerais beaucoup être dominé par une femme dominatrice. J’ai ajouté que j’aimerais beaucoup être son esclave sexuel et de faire tous ces fantasmes. L’autre jour, elle m’appelle et me demande si je suis toujours d’accord pour être soumis à une femme.

-Est-ce que  tu veux, toujours, être dominé par une femme dominatrice ?

-Oui, j’aimerais cela, pourquoi?

-J’ai une de mes amies à qui j’en ai parlé qui serait très intéressée. Ainsi, elle aimerait t’avoir pour au moins une semaine. C’est son son anniversaire en fin de semaine prochaine et elle veut un soumis pour sa soirée d’anniversaire.  Elle m’a dit qu’elle aimerait bien te dresser.

– Sûrement, cela m’intéresse beaucoup, mais de quoi a-t-elle l’air ?

-Tu n’as  qu’à venir ce samedi, je vais te la présenter. Si elle te convient, je te laisserai chez elle pour la semaine. Ainsi, tu pourras vivre ton aventure.

Le samedi après-midi, je me rends chez mon amie Sophie. Ensuite, elle m’emmène rejoindre Janine chez elle. Tout en s’en allant, elle me confie.

-J’espère que tu es vraiment prêt à être dominé, car c’est une fille extrêmement manipulatrice, et menteuse. Elle est prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut. C’est une femme de 45 ans, quand même assez jolie mais elle est encore célibataire. Ainsi, elle n’a jamais réussi à garder un homme.  Elle a humilié son dernier compagnon à un souper devant tous ses amis.

-Qu’est-ce qu’elle a fait?

Janine, femme dominatrice

-C’était la fête du gars, alors elle lui a bandé les yeux en lui disant que c’était une surprise. Ensuite, elle lui a demandé de se mettre nu et de la suivre sur la terrasse de la piscine. Après, elle lui a demandé de jouer avec sa queue pour se faire bander. Mais le pauvre gars était bien loin de se douter que l’on était une dizaine de personnes sur la terrasse à l’observer. Nous avions tous le sourire aux lèvres.  Quand il était bandé bien dur, elle lui a demandé d’enlever son bandeau. Alors là, il a eu le choc de sa vie. Il était très humilié, mais Janine riait tellement qu’elle n’était même plus capable de placer un mot.

Je dois dire que malheureusement nous aussi nous rions de bon coeur. Il ne l’a pas bien pris et a foutu le camp. Elle ne l’a jamais revu, mais Janine ne regrette rien. Ainsi, elle m’a dit que, jamais, elle n’a eu autant de plaisir à humilier un mec. Les gens en ont beaucoup parlé dans le village. Elle n’a pu jamais eu d’autre mec depuis. Alors si tu veux changer d’avis, il est encore temps. En effet, je dois te l’avouer, c’est une méchante vache cette fille-là et je regrette un peu de t’avoir embarqué la dedans.

-Oh ! t’en, fait pas, je ne changerai pas d’idée et elle peut s’amuser à mes dépends. Je veux absolument être son esclave. Ainsi,  je lui offre le pouvoir de faire ce qu’elle veut de moi et peu importe ce qui arrivera. Je ne te tiendrai pas rigueur rassure-toi, mais dis-moi, est-ce  qu’elle aime le sexe au moins?

Janine, Maîtresse impitoyable

-oui, et j’ai vu ce qu’elle a fait une fois à son mec car elle avait filmé la scène à son insu. Ensuite, elle nous avait invité à regarder la vidéo, mais je ne te dirai pas ce qu’elle lui a fait. C’était assez dégradant et je lui ai promis de ne pas t’en parler. Elle nous a toujours dit que c’est lui qui lui avait demandé de lui faire ça.

En plus, elle a filmé la scène pour nous montrer que son mec était un méchant cochon mais on n’est pas sûr que ce soit lui. Elle est tellement menteuse. Mais  tous ça pour te dire qu’elle adore le sexe et d’après moi tu n’as pas fini avec elle. Alors prépare toi mentalement, et d’après moi elle a caché des  caméras, car elle adore montrer à ses amies ce qu’elle fait avec les hommes.  Alors, maintenant, tu es averti.

-Oh  j’oubliais, Janine m’a donné ce petit cadeau. Tu dois lui donner devant ses amies et faire croire à tous que ça vient de toi.

-qu’y a-t-il dans cette boîte?

-Aucune idée. Mais quand elle va l’ouvrir, tu dois lui dire de lire la lettre, et de ne pas ouvrir l’enveloppe. C’est tout ce qu’elle m’a demandé de te dire, alors tu vas t’en souvenir?

-Oui mais je trouve cela curieux.

Présentation du futur soumis

Arrivés chez Janine, nous entrons dans la maison. Il y a 3 filles qui nous attendent. Janine se présente. Ma Maîtresse est une brune assez jolie avec des cheveux longs, mais avec quand même quelques rondeurs, des grosses fesses et des gros seins. L’autre celle qui m’a frappé en entrant est vraiment très grosse et heureusement ce n’est pas elle qui sera ma maîtresse.  Elle  s’appelle Chantal et la dernière est une femme de race noire, Linda. Elle est très mal habillée. Ainsi, elle porte un chandail trop petit qui nous dévoile des seins petits par rapport au reste de son corps. Je constate qu’elle a de très grosses fesses et de très grosses cuisses. En fait, elle n’est pas très jolie.

-Tiens, j’ai un cadeau pour toi !

Je lui donne sa fameuse boîte donc. Je ne sais même pas de quoi il s’agit.

-C’est gentil, je vais l’ouvrir après !

Janine, femme dominatrice, s’est montré sous son véritable jour assez rapidement.

-Je ne sais pas si tu vas passer la semaine avec moi, mais une chose est sûre en ma présence, je ne tolère, aucun vêtement ! Alors mets toi à poil !

-Quoi maintenant?

-Allez, dépêche-toi ! Ne me fais pas perdre mon temps !

Sans discuter, je me suis dévêtu. Cependant, j’étais très gêné surtout devant Sophie, une amie de longue date. Bien sûr, elle ne m’avait jamais vu nu.  Elle regardait en souriant et  sans gêne ma queue. Ses 2 amies prenaient déjà des photos avec leur téléphone portable m’ordonnant même de me retourner pour prendre quelques clichés de mon corps nu de tous les côtés. Je dois dire que je trouvais cela assez humiliant et gênant.

Instructions au soumis

-Bon donne tous tes vêtements à Sophie !  Elle va s’en aller et  les ramener chez elle !   Toi, tu vas passer la fin de semaine avec moi complètement nu. Si tu es docile, je vais te garder pour la semaine sinon je vais la rappeler demain. Elle reviendra te chercher. Toi à partir de maintenant, tu ne décides plus de rien. C’est moi qui décide de tout ici, tu es  ma possession! Tu resteras nu ici et pendant 2 jours ou la semaine si j’ai envie de te garder. Tu as intérêt à être attentif car si tu n’écoutes pas je te mets dehors tout nu. Si tu ne veux pas t’en aller, j’appellerai la police et je leur dirai qu’un inconnu complètement nu est entré dans ma maison. Ils  viendront te chercher. Bon maintenant Sophie, tu peux y aller, je vais en prendre soin de ton gars.

Me voilà maintenant l’esclave de Janine, cette fille que je ne connais même pas, et ce  même si Sophie m’en a fait une courte description. Je suis quand même excité de laisser tout pouvoir à cette femme. J’en ai vraiment très envie.

Elle ouvre le cadeau que je lui ai apporté dont je ne connais même pas le contenu ! C’est un genre de G-strings. Elle me regarde et me dit :

-un string?

-Lis la lettre, mais n’ouvre pas l’enveloppe stp.

Soumis moqué et humilié !

Voilà un petit cadeau pour te montrer mon allégeance et ma soumission complète ! J’aimerais que tu le portes ce lundi, car je sais que tu travailles cette journée-là.  J’aimerais beaucoup que tu le mettes toute la journée. Si tu regardes bien la ficelle est faite de réglisse ! Quand tu rentreras du travail, j’aimerais que tu me laisses le privilège de lécher la réglisse ! J’aimerais te prouver qu’être cochon pour toi est un privilège et que pour moi tu es toujours propre.

Et sur l’enveloppe, on pouvait lire :

Ouvrir cette enveloppe seulement quand tu auras mis le string et un la présence d’un témoin est requise , Merci.

Les filles rient comme des folles et me traitent de méchant pervers et de cochon. En fait, c’est Janine qui a préparé ce cadeau pour faire croire à tout le monde que je suis un méchant cochon. Alors qu’aux yeux de ses amies, elle passe pour la gentille qui me fait plaisir en acceptant ma demande. Je sais que je ne peux rien dire et que je dois accepter mon sort. Cependant dans le fond, je me dis que je suis sur qu’elle bluffe.

-Quoi? Tu veux que j’enfile ce string avec cette réglisse qui me rentre dans le cul. En plus tu veux que je passe la journée avec ! et toi tu vas venir bouffer ta réglisse à même mon anus après ma journée de travail ! mais mon dieu, tu es donc ben cochon, ! Hey les filles, voyez, comme mon soumis est un pervers ! J’en reviens tout simplement pas, mais si c’est ce que tu veux et que tu es un bon garçon obéissant, je peux bien t’accorder ce petit privilège ! mais j’avoue que  ne sera pas facile pour moi d’endurer cette ficelle dans le cul toute la journée mais bon…

Enfin seul avec ma Maîtresse !

Les filles demandent à Janine si elle peuvent être présentes quand je mangerai son string car elles veulent absolument voir ça !

-J’espère bien que vous allez être là ! Je veux que vous soyez témoins de ce moment mémorable ! En plus, je veux que l’une de vous deux filme le tout car sinon mes amis ne me croiront jamais ! Ainsi, je vais pouvoir leur montrer comment mon soumis est un méchant pervers. En plus, je vais garder la lettre et leur montrer que c’est lui qui a voulu cela. En effet, vous être bien témoin les filles que  ça vient de lui?

-Ne t’en fais pas Janine ! Nous avons hâte de voir ça ! pis en plus, on va le surveiller pour être sure qu’il ne triche pas ! et toi le loser, tu vas te régaler hein (rires).

Même si je suis adepte de petite fesses, je dois avouer que j’ai très envie de lui bouffer son derrière. Mais est-ce que je vais lui manger le cul après la journée de Lundi quand elle aura passer la journée avec son string? Est-ce qu’elle va m’obliger a le faire ? Je n’ai aucun pouvoir de décision, elle, seule, a le contrôle.

Ses amies sont enfin parties et je suis resté seul avec ma Maîtresse.

Articles similaires:

Professeur soumis (7) à son étudiante, dominatrice impitoyable
Education du soumis (1)
L’esclave de la Mistress Next Door (3/3)
Régression (3) : Homme soumis aux amies de ma femme
Rendez-vous avec une directrice dominatrice
Supérieure hiérarchique dominatrice (3 ): Mise en esclavage sexuel !
Surpris au travail sur un site BDSM, puis devenu le soumis de la piégeuse (4)
Transformation d'un jeune étudiant soumis en soubrette
Offert aux copines de ma femme (1) comme un soumis obéissant
Ma première expérience de soumis
Professeur soumis puni (12) par ses étudiantes dominatrices
Une vie d'esclave de pied
Féminisation du soumis : vers un couple gynarchique (3)
Jeune homme soumis à la femme de ménage (2)
MA PETITE AMIE DOMINATRICE (1) : je ne la reconnais pas !
Nicolas et l'agent de sécurité, une femme dominante


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
4 comments on “Janine, femme dominatrice, ma première Maîtresse (1)
  1. Bsoir tt le monde ,
    Il faut reconnaître que la personne qui a rédigé cette histoire a beaucoup d’imagination !
    Mais franchement ! C’est invraisemblable ! Faire croire une histoire pareille !
    Comment peut on être aussi couillon ! Pour la syntaxe et l’orthographe , ce n’est pas très fort ! Il y a encore du travail .
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.