Maitresse Clara, magnifique dominatrice (2)

magnifique dominatriceLa demeure de ma magnifique dominatrice

Elle  tira sur ma laisse et me fit entrer dans sa magnifique et gigantesque demeure. Je ne voyais rien à cause de la cagoule en latex mais j’étais tout excité. Maîtresse Clara laissa tomber la laisse et me dit de ne pas bouger et de l’attendre. Je l’ai attendu trente minutes dans le noir sans savoir ce qui allait se passer par la suite. Quand soudain j’entendis des talons claqués sur le sol, une main m’enleva la cagoule. Ma magnifique dominatrice s’était changée. Ainsi, elle portait une magnifique robe en latex. Je me mis à bander tout de suite. Mon sexe me faisait mal. Maîtresse Clara le remarqua très vite. Aussi, elle me dit :

-C’est quoi ça, arrête ça tout de suite sale chienne !

-je…je…ne peux pas mai… Maîtresse !

Une grande gifle m’arriva en plein visage.

-On va voir sa petite pute !

Elle me tira par ma laisse jusqu’au réfrigérateur. Ensuite, elle sortit un grand sac de glaçons de et le posa sur mon sexe puis elle me dit :

-Tiens ça ! j’arrive petite Lope !

Elle revint avec une cage de chasteté et un sac. Mon sexe était bien redescendu avec le froid des glaçons.

– je vais mettre ça sur ta petite queue ! Tu l’auras tout le temps sauf quand je te libérerai. C’est à dire une fois par mois si tu es bien obéissant ! c’est d’accord ?

-oui

Une deuxième gifle me claqua le visage.

-Oui qui ? petite Lope!!

-oui Maîtresse !

-pour la peine, tu vas avoir ta première punition.

Première punition

Elle sortit un gel lubrifiant, un plug et une cravache de son sac. Je devinai tout de suite ce qui allait se passer. Mon fondement allait prendre cher !

-pour l’instant, on va commencer avec un petit plug, pour que je  puisse pouvoir éclater ton petit cul !

-Merci de votre bonté Maîtresse !

-Ne me remercie pas trop vite esclave.

Elle prit le gel et  l’étala sur mon anus et introduisit  le plug dans mon  fondement d’un coup sec. Je lâchai un petit cri.

-tu aimes ça à ce que je voit petite pucelle !

-oui Maîtresse

-ah c’est bien tu commences à comprendre ! Pour le plug on changera la taille à la fin du mois. Tu ne l’enlèves sous aucun prétexte même pour aller en cours, sauf pour aller aux toilettes mais tu devras te le remettre tout seul.

-oui Maîtresse !

-maintenant, passons au chose sérieuse, lève toi, met toi face au mur et pose tes mains sur le mur ! Tu vas goûter à ma cravache.

-Oui Maîtresse !

Les coups de cravache pleuvaient sur mes fesses et mon dos. J’avais les larmes aux yeux. Ainsi, j’avais tellement mal que je ne sentais plus mon plug dans mon cul !

-Voilà , maintenant tu sais ce qui ce passera lorsque que tu me décevras ! Maintenant, met toi à genoux et suis moi je vais te montrer ta chambre de boniche.

La chambre de boniche

On monta les escaliers puis on arriva devant la  porte de ma chambre. Ensuite, elle ouvrit la porte. Je fus très surpris de voir ce qu’il y avait à l’intérieur.

C’était une pièce de taille moyenne. Il y avait un lit dans le fond, un bureau contre le mur à côté de la porte, puis il y avait une cage pour chiens. Sur le lit, étaient posés une tenue de soubrette, un bâillon boule, des bas noirs, une nuisette en satin, un corset, et une petite pile de strings, et un sac plastique et au pied du lit des escarpins noirs.

-je vais t’expliquer ce qui va ce passer. Maintenant, tu vas mettre une tenue décente ! Enfile la tenue de soubrette avec un de ces strings et met ces chaussures ! Ensuite, rejoins moi en bas esclave ! Prend le bâillon en même temps !

-Oui Maîtresse !

J’enfilai la tenue de soubrette puis je mis un string. La ficelle de celui ci appuyait sur mon plug. Je le sentais de nouveau mais je commençais à y prendre goût. De plus, je ne savais pas encore marcher avec les talons. Ensuite, je pris le bâillon boule et je retrouvai ma Maîtresse avec difficulté à cause des chaussures.

Les nouvelles règles

-Ahaha regarde toi petite Lope la parfaite soumise ! Tu devras t’entrainer pour marcher avec ces chaussures ! Viens aux pieds de ta Maîtresse ! Je vais t’expliquer les règles !

-lorsque je recevrai des amies, je t’appellerai Louisa.

-la nuit tu dormiras avec la nuisette !

-quand tu seras dans la maison, tu seras tout le temps en soubrette avec le bâillon boule et ces jolies chaussures à talon. Quand tu reviendras avec ta valise, tu jetteras tout tes sous-vêtements et tu mettras le corset et des strings même pour aller en cour. Si tu me désobéis ou tout simplement si j’en ai envie, tu dormiras dans la cage pour chien. Tu mangeras par terre dans une gamelle et je te ferai de bonnes mixtures ! Tu verras ! C’est compris petite garce !

-oui Maîtresse !

-bon il reste 2 heures avant que tu partes, viens ici que je te mette le bâillon ! Tu vas laver la cuisine et que ce soit propre sale chienne !

-oui Maîtresse !

-ou tu auras le droit à une autre punition gustative ahah aller au boulot chienne !

Je me suis donc mis au travail pour cette magnifique dominatrice. Cependant, une question me taraude l’esprit. Dans une de ses règles, elle a dit «lorsque tu seras à la maison » ! Cependant, je ne m’attardais pas trop sur la question. Je devais laver la cuisine si je ne voulais pas être puni.

Giflé par ma magnifique dominatrice

J’avais fini au bout d’une heure. Maîtresse Clara arriva dans la cuisine.

-Waa tu as fait du bon travail petite chienne mais  as-tu fait tous les endroits ?

Elle commença à regarder partout quand soudain elle aperçut une tâche de gras sur la hotte.

-Viens ici petite chienne ! regarde ! C’est quoi ça hein c’est quoi!!!?

-u..une tâche Maîtresse !

Un gifle m’arriva en plein visage.

-Tu vas avoir le droit à ta punition, et avec ça je ne pense pas que tu répéteras la même erreur !

Elle ouvrit un placard et sortit trois tranches de pain de mie, et les posa devant moi. Elle souleva ma jupe de soubrette.

-Je vais enlever ta cage ! Profites en bien petite pucelle ! et lâche la sauce sur le pain de mie !!

Je m’exécutai sans plus attendre et en quelques minutes j’avais joui sur le pain. Ensuite, elle sortit une gamelle et mit les tranches bien garnies de mon sperme dans la gamelle.

-Maintenant, mange petite chienne !

-m..mais Maîtresse !

Je pris une grande gifle.

-Mange !! Cela t’apprendra à vouloir allez vite !

-Oui Maîtresse !

Je mangea ces tartines imbibées de mon jus. Je n’avais jamais gouté mon sperme. C’était dégoutant mais je l’avais mérité. Une fois terminé, ma maîtresse jubilait !

-tu veux te rincer un peu la bouche petite chienne ?

Oui Maîtresse, merci Maîtresse

-bouge pas j’arrive

La cage de chasteté

Elle prit un verre et partit dans le salon. Elle revint avec un verre au liquide jaune. Peut-être du jus de pomme ? Dès la mise en bouche, je devinai, tout de suite, de quoi il s’agissait. C’était très chaud et acide à la fois et bizarement au bout de quelques gorgées, je trouvais ça de moins en moins acide.

-Alors cela t’a plu ? c’était comment ?

-très bon Maîtresse merci !

-puisque tu aimes ça, tu en auras tous les jours ! ahah !  viens ici que je te remette ta cage petite chienne !

Une fois la cage remise, ma Maîtresse me donna l’ordre de m’habiller et de repartir. Avant de partir, elle me rappela de ne pas retirer le plug et de ramener tous mes sous-vêtements.

-A bientôt Maîtresse

-oui, petite chienne prépare toi bien ! L’année va être longue ahaha !

Je repris le train avec toutes mes pensées. Je devais attendre deux semaines avant de revoir ma Maîtresse Clara. J’étais impatient de la retrouver. J’aime être avec elle. Cette femme fatale, autoritaire et dominatrice avait pris mon contrôle et j’aimais ça.

à suivre

Articles similaires:
Comment je suis devenu une salope soumise
Esclave bien dressé
Fantasmes de soumission à une dominatrice en terre inconnue
La cage de chasteté
Ma nouvelle Maîtresse : ma logeuse (8)
Homme soumis à instructrice dominatrice (2)
Conseils pour trouver un petit mari soumis
Soumis Sex-toy : Dressage imprévu (6)
Echange de textos avec la formatrice dominatrice (5)
Une vie d'esclave de pied
Kidnappé et dressé pour devenir un esclave soumis (1)
Professeur soumis à son étudiante dominatrice sadique (20)
La Reine, déesse dominatrice, parle
Palmyra de retour sur la scène BDSM et le Dominamag
Enfin soumis à une femme !
Désir enfoui d'être un homme soumis à une femme !


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.