Course pour trouver un homme soumis (2)

| |

Le lendemain matin, Stacey se leva tôt puis elle réveilla Mark.

  • Je serai de retour dans 35 minutes. Je te veux, nu et agenouillé, sur ce tapis.

Elle désigna un endroit précis, au milieu du salon.

  • Quand je rentrerai, on va vraiment s’amuser!

Mark ne savait pas quoi penser. Cependant, il était très excité.

  • Oui, répondit Mark.

Ensuite, Stacey quitta la maison pour aller courir. Mark se déshabilla rapidement. Sa bite était déjà dure, rien qu’à l’idée de ce qui allait se passer au retour de Stacey. Même s’il ne savait pas ce qui allait se passer, il ne pouvait pas attendre.

Stacey passa, mentalement, en revue, ses plans pour la suite, pendant sa course. La nuit dernière n’était que la première phase de sa domination sur Mark, homme soumis. Maintenant, la vraie domination pouvait commencer. Elle sentit de l’humidité dans son short rien qu’en y pensant. Aussi douce et belle que paraissait Stacey, elle était, en fait, une Maîtresse dominatrice sévère et exigeante.

Début de la vraie domination!

homme soumis

Mark, nu sur les mains et les genoux, attendait patiemment le retour de Stacey. Il ne bougea pas, une seule fois, de cette position.

Trente-cinq minutes plus tard, Stacey rentra chez elle, et elle le trouva, nu et agenouillé, comme selon les instructions. Mark faisait face à la porte, attendant avec impatience son retour.

  • D’abord, tu dois toujours t’adresser à moi en tant que Maîtresse!

Elle parlait alors qu’elle enlevait ses baskets. Ensuite, elle s’approcha de lui en saisissant l’arrière de la tête par les cheveux. Elle attira brutalement son visage dans son entrejambe et l’entendit inspirer profondément alors qu’il aspirait son odeur de sueur et gémissait dans sa barbe. Mark aimait son parfum même en sueur et humide. Il avait hâte de la dévorer. Ainsi, il avait l’eau à la bouche à la pensée de sa belle chatte rasée.

Après seulement une nuit, Mark savait, très bien, ce que Stacey voulait. Elle était impressionnés. Il poussa ses doigts sur la jambe, puis sous le short de sport qu’elle portait et il la caressa. Ensuite, ouvrant ses lèvres, il caressa d’avant en arrière, avant de trouver son centre humide et chaud  puis il glissa deux doigts dedans. Caressant dedans et dehors, il lapa sur son clitoris à travers le tissu de son short. Stacey tira plus fort ses cheveux.

 

Mark, homme soumis, totalement sous le contrôle de sa Maîtresse!

 

La main gauche de Mark, libre, s’éloigna vers sa queue qui était au garde-à-vous. Stacey gifla sa joue en guise d’avertissement alors qu’il se touchait presque. Stacey l’informa que sa queue lui appartenait et qu’il recevrait une punition pour s’être touché sans sa permission. Entendre le ton puissant et imposant de Stacey, rendit la bite de Mark encore plus dure.

  • Oui, Maîtresse, je suis désolé!, Mark parla d’un ton soumis.

 

Stacey devint encore plus excitée lorsqu’elle se rendit compte qu’il était, totalement, sous son contrôle.

Il repoussa le short de ses hanches et appliqua sa langue avec une vigueur renouvelée. Stacey regarda sa tête enfouie dans son sexe alors qu’il s’agenouillait à ses pieds et elle sentit son sperme exploser. Stacey était étonnée de la rapidité avec laquelle ce nouveau petit homme soumis apprenait. Elle recula d’un demi-pas et le regarda se lécher les lèvres avec son jus sur son visage. Oui, ce petit homme soumis, mignon et timide, va faire un excellent animal de compagnie soumis.

Stacey lui caressa brièvement les cheveux.

  • Ne bouge pas!, lui dit-elle.

Ensuite, elle se dirigea vers la salle de bain pour prendre une douche.

Stacey avait hâte d’être, à nouveau, avec Mark. Elle glissa ses doigts et se masturba en pensant au cul sexy et serré de Mark dont elle allait prendre possession, bientôt.

Maîtresse Stacey et son « strap-on »!

Lorsqu’elle eut terminé, elle retourna dans le salon. Elle remarqua les yeux de son petit homme soumis, s’écarquiller en signe d’appréciation. Stacey portait un soutien-gorge en dentelle noire et une culotte assortie. De plus, enroulé autour de ses hanches, bien fixé, se trouvait un harnais avec une bite d’environ 20 centimètres.

Stacey l’attrapa par la gorge et l’obligea à se lever pour la regarder dans les yeux.

  • As-tu été un bon soumis aujourd’hui?

 

  • Oui Maîtresse!

 

  • As-tu terminé la liste des tâches que j’ai laissée ce matin?

 

  • Oui Maîtresse.

 

  • Très bien! Cela mérite une récompense. Est-ce que tu veux ta récompense maintenant?

 

  • Oui, s’il vous plaît Maîtresse!

Ses yeux se tournèrent vers la bite en silicone qui rebondissait. Mark n’avait jamais vu de « strap-on » mais voir Maîtresse Stacey en porter un l’excitait. Stacey, regardant son érection sourit et parla.

  • Et quelle récompense souhaites-tu pour ton bon comportement?

Mark, homme soumis, très excité, à la vue du « strap-on »!

Mark ne pouvait pas croire ce qu’il était sur le point de dire, mais il était tellement excité qu’il dit rapidement.

 

  • J’aimerais que vous me baisiez Maîtresse.

 

  • Ah! oui? maintenant? Tu veux que je te fourre ma bite dans le cul?

 

  • Oui, s’il vous plaît Maîtresse.

 

  • Dis-moi ce que tu veux que je fasse.

 

Elle serra un peu plus fort sa gorge.

  • J’aimerais que vous me baisiez. J’aimerais que vous enfonciez votre bite en moi s’il vous plaît. Je veux que vous preniez ma cerise anale.

Stacey sourit et le fit tourner pour qu’il se retourna et il posa ses mains sur le mur derrière lui. Ses deux paumes étaient pressées contre le mur à peu près à la hauteur des épaules. nstinctivement, il écarta ses jambes pour lui présenter la fissure de son cul.

  • Mon Dieu, dit-elle en frottant ses fesses très doucement.

Puis sans prévenir, elle donna une fessée aux deux fesses jusqu’à ce qu’elles soient d’un rouge clair. C’était, juste, un rappel de qui était au contrôle.

  • Comprends-tu que tu es à ma merci?

 

  • Oui, Maîtresse!

 

Fessée pour Mark, homme soumis!

Mark se conforma. Il était tellement excité qu’il sentit à peine la fessée.

  • Écarte tes fesses pour moi!

Il appuya son front contre le verre froid alors que ses mains se déplaçaient et lui présentaient son petit trou serré. Stacey versa une cuillerée de lubrifiant sur son trou. Elle put voir ses jointures devenir blanches alors qu’il les serrait et un gémissement s’échappait de ses lèvres.

Il gémit encore plus fort lorsqu’un de ses doigts rentra en lui, puis un autre! Elle le préparait en étirant son trou. Elle retira brusquement ses doigts, mais il resta en position. En alignant sa bite, elle mit plus de lubrifiant dessus et la frotta de haut en bas sur toute la longueur en appréciant également la circonférence de celle-ci.

  • Je vais mettre ma grosse bite épaisse dans ton trou!

 

  • Merci, Maîtresse.

Mark n’avait jamais été aussi excité. Il avait hâte d’engloutir cette bite.

Stacey put sentir un frisson de tout son corps traverser son nouvel animal de compagnie. C’était un si bon garçon. Elle écarta ses mains de ses fesses et il les pressa, consciencieusement, paumes vers l’extérieur, contre le mur une fois de plus.

Maîtresse Stacey, très fière, de son nouvel animal de compagnie!

Lentement, très lentement, Stacey commença à appuyer sur sa queue. Ensuite, elle fit une pause pour lui permettre de se détendre et de s’ajuster. Elle frotta son dos et lui caressa les côtés jusqu’à ce qu’elle puisse sentir les muscles commencer à se détendre. Enfin, elle tendit la main et fit courir un doigt sur la longueur de sa queue. Elle put sentir les gouttes de « précum » sur le bout.

  • Tu es ravissante avec ma bite enfouie dans ton cul!

 

  • Merci, Maîtresse.

Mark n’avait jamais été dominé auparavant et il adorait ça.

Elle attrapa ses deux hanches avec ses mains et enfonça le dernier pouce jusqu’à ce que ses cuisses claquent contre son cul et qu’il gémisse de douleur et de plaisir en même temps. Ensuite, elle commença à le baiser sérieusement. Elle glissa à mi-chemin puis repoussa à fond. Le bruit de son cul qui claque contre ses cuisses au rythme de ses poussées est si chaud qu’elle commença à se mouiller.

Mark gémit et la remercia alors qu’elle enfonçait sa bite aussi loin que possible, frappant sa prostate. Ensuite, elle le baisa, brutalement, contre le mur. Elle savait qu’il voulait jouir. Elle pouvait sentir son propre orgasme arriver. Aussi, elle le baisa, plus fort et, plus vite. Mark gémit de plaisir. Stacey était, presque, prête à jouir. Elle tint bon car elle voulait rendre cette première fois mémorable pour son nouvel animal de compagnie.

Elle se pencha sur son dos et lui chuchota à l’oreille.

  • Je veux que tu te caresses jusqu’à ce que tu jouisses.

Mark, dur comme le rock, attrapa sa bite et commença à la caresser. Cela ne prit pas longtemps avant qu’il n’explose.

Stacey le frappa et elle jouit sur ses talons. Elle frissonna alors que la vague de plaisir se répandit en elle. Elle le gifla, légèrement, sur une fesse.

  • Merci, Maîtresse.

 

  • Maintenant, nettoie ton désordre!

Mark tomba à genoux. Ensuite, il s’agenouilla devant le mur et il lécha son propre sperme sur le mur.

Stacey était fière de son nouvel animal de compagnie. Elle lui ébouriffa les cheveux et le prit par la main aller pour se doucher. La journée ne faisait que commencer et Stacey avait encore beaucoup de choses prévues à son agenda.

Please follow and like us:
Previous

Jardin secret d’un soumis caché

Contrôle de police en présence de ma Maîtresse dominatrice(2)

Next

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.