Comment devenir un homme soumis en 9 semaines (2)

| | ,

Semaine 3- Etape 3 : Contrôle du sommeil de l’homme soumis

 

A partir de cette semaine, la maîtresse dominatrice contrôlera le sommeil de l’homme soumis. Un soumis trop reposé est moins attentif aux désirs et aux ordres de sa maitresse. Le sommeil du soumis appartient désormais aussi à la maîtresse. Le soumis ne dormira plus sans entrave, aux mains et aux pieds. La maîtresse pourra aussi poser un bâillon, un plug ou des pinces si elle le désire. A partir de cette semaine, le soumis dormira une nuit hors du lit de sa maîtresse, sur le sol. La maîtresse, dans sa grande bonté, permettra au soumis de garder un coussin et une couverture. La semaine suivante, le soumis passera 2 nuits hors du lit, puis 3 la 3ème semaine et ainsi de suite jusqu’à la septième. A partir de ce moment là, l’homme soumis n’aura plus le droit de dormir dans le lit de sa maîtresse sauf si celle-ci l’exige pour l’y utiliser ou l’y torturer…

Bien sûr, lors de cette phase de sevrage du lit conjugal, aucune jérémiade, bruit dérangeant ou rébellion ne seront tolérés. Si tel était le cas, une nuit supplémentaire au sol serait immédiatement appliquée en plus de la punition hebdomadaire du vendredi.

La maîtresse pourra faire dormir le soumis au sol, dans une cage, un placard, sur un sommier dans le bureau ou, pour éviter d’être dérangée pas des bruits inopportuns, dans la buanderie, sur le sol, entravé et bâillonné.  

Ejecté de la chambre de sa Maîtresse

 

Comme l’homme soumis n’usera plus du privilège de dormir dans le lit conjugal, à partir de maintenant, il n’utilisera plus non plus la salle de bain qui désormais sera réservée à l’usage exclusif de la maîtresse. Le soumis transférera ses affaires de toilette dans la buanderie qui sera désormais « sa » salle de bain. Pour les toilettes, seuls les toilettes du palier seront autorisés au soumis. Les autres seront exclusivement réservées à la maîtresse.  Les vêtements et sous-vêtements du soumis devront aussi quitter la chambre de la maîtresse. La maîtresse autorisera le soumis à ranger ses vêtements dans un autre endroit de la maison. 

A partir de cette semaine, le soumis disposant maintenant de la buanderie comme salle de bain, la porte d’entrée de la maison lui sera aussi interdite. Il entrera et sortira de la maison par le garage. La maîtresse pourra ainsi entendre quand il rentre et pourra contrôler le temps qu’il met pour se préparer au retour du travail. 

Le soumis rendra donc la clé du domicile à la maîtresse et n’utilisera désormais que la télécommande du garage. 

Semaine 4 – Etape 4 : Utilisation « ménagère »

 

A partir de cette semaine, le soumis, chaque soir, dès son arrivée au domicile et après avoir effectué ses obligations, effectuera les tâches ménagères selon le programme préparé par la maîtresse. Le but rapidement atteint est de débarrasser la maîtresse de tous travaux ménagers. Le principe est d’étaler chaque soir sur la semaine 1 à 2 h de travaux (sauf le vendredi réservé à la confession et aux punitions)

  • Lundi : les chambres

Il devra apporter un soin particulier à la chambre de la maîtresse.  Les draps seront changés une fois par semaine ou plus si la maîtresse en ressent le besoin. Bien sûr les poussières seront parfaitement faites et l’aspirateur sera passé dans les moindres recoins. Le lit sera ouvert, prêt à recevoir la maîtresse. Il devra aussi nettoyer les autres chambres et le bureau. La maîtresse pourra vérifier la parfaite exécution du ménage et sanctionner si besoin. 

  • Mardi : le rez-de-chaussée et la lessive

Poussières, puis aspirateur  et serpillère en cuisine, dans l’entrée, le séjour, la salle à manger et les toilettes. Le linge sera lavé en machine, sauf certains effets intimes de la maîtresse qui pourront, si la maîtresse le désire, être lavés à la main. Il devra, ensuite, étendre le linge pour séchage. Là aussi, la maîtresse pourra vérifier la bonne exécution  du nettoyage ainsi que de la lessive et pourra sanctionner si besoin.

Suite du planning hebdomadaire du soumis

 

  • Mercredi : les sanitaires et séchage du linge

Les wc et salles de bain seront nettoyés à fond. L’homme soumis devra dépendre le linge puis ranger celui ne nécessitant pas de repassage.  La maîtresse pourra vérifier la bonne exécution du nettoyage ainsi que de le rangement du linge et pourra sanctionner si besoin.

  • Jeudi : repassage, rangement du linge

Le linge lavé le mardi sera repassé et rangé. La maîtresse vérifiera que le repassage est parfaitement exécuté et non seulement refera faire les pièces mal repassées mais appliquera les sanctions correspondantes. 

  • Vendredi : confession, bilan et… punitions

Le soumis, à genou devra confesser ses fautes. Si il en omet et que la maîtresse en a connaissance, le soumis subira une punition exemplaire. Puis, la maîtresse fera le bilan de la semaine sur les différents travaux effectués et application des sanctions si besoin. Enfin sera présenté l’étape suivante. 

  • Le samedi et le dimanche étant plus utiles aux plaisirs de la maîtresse, ils feront l’objet d’une autre rubrique. L’homme soumis devra s’occuper des travaux qui n’auront pas été effectués dans la semaine. 

Pendant le temps que le soumis passe aux travaux domestiques, la maîtresse pourra se reposer, se cultiver, se divertir ou même sortir… 

La Maîtresse vérifiera la bonne exécution des tâches. Il sera établi une liste des tâches. Pour chaque tâche non effectuée ou mal effectuée, elle établira un barème de punitions applicables de suite ou le vendredi soir, selon son désir. Le soumis, bien sûr s’attachera à effectuer  toutes les tâches parfaitement.

Semaine 5 – Etape 5 : Contrôle de l’alimentation…

 

Un soumis trop bien nourri est un soumis qui est moins attentif au bien être de sa maitresse. 

A partir de cette semaine, la maitresse décidera de ce que le soumis pourra manger. 

Comme pour la plupart des animaux domestiques, la maitresse imposera une seule prise quotidienne d’alimentation afin de bien contrôler la quantité et la qualité de l’alimentation du soumis. 

Si le soumis ne passe pas ses journées au domicile de la maitresse, le soumis devra quand même respecter cette règle. Il aura l’autorisation de prendre un café le matin avant son départ au travail, mais ne pourra désormais plus prendre de déjeuner. 

Le soumis mangera toujours après le repas de la maitresse, en l’occurrence celui du soir. Lors de la préparation des repas, le soumis devra porter un bâillon pour éviter qu’il ne vole de la nourriture. 

et du poids de l’homme soumis!

 

Afin de bien maitriser l’alimentation du soumis et par conséquent son poids. Il va de soi que le poids du soumis sera décidé par la maitresse et qu’un plan d’amaigrissement sera mis en place en conséquence. Une fois ce poids cible atteint. Le soumis se pèsera chaque jour à heure fixe et complétera un tableau de poids que la maitresse pourra consulter facilement. Chaque prise de poids sera sanctionnée par une journée de jeûne afin d’éliminer cette prise de poids. Elle appliquera, aussi, une punition.

Le soumis ne mangera plus à la table de sa maîtresse. Il aura la charge d’acheter, de gérer et de préparer la nourriture de sa  Maîtresse, il mettra la table et servira sa maitresse. Ensuite, il attendra de la desservir entre chaque plat. Il rassemblera les restes de sa Maîtresse dans une écuelle en inox. La Maîtresse lui  fera ajouter si besoin un complément afin d’avoir une quantité de nourriture suffisante pour assurer l’utilisation intensive du soumis sans l’épuiser. Puis, la Maîtresse agrémentera chaque écuelle dégustée par le soumis d’un trait de son urine. Ensuite, elle retirera le bâillon du soumis. A quatre pattes dans la cuisine, sans les mains, il dégustera son écuelle. Enfin, il la lavera et la  rangera.

Semaine 6 – Etape 6 : Contrôle des loisirs

 

A partir de cette semaine, le soumis devra « gagner » ses loisirs. Le peu de temps lui restant dans la semaine ou au WE en dehors de son travail et des différents « services » à la Maîtresse devra être comptabilisé. Chaque minute que le soumis passera à regarder la télé ou utiliser l’ordinateur à des fins de loisir avec l’autorisation expresse de sa maitresse, fera non seulement l’objet d’une pénalité, par exemple 1 minute de télévision ou de pc donnera lieu à 1 minutes de vélo d’appartement, mais en plus ces moments de « loisir » devront toujours être marqués de soumission. Par exemple par  le port d’un plug. Naturellement la télévision qui est un loisir passif, peut être regardée pendant que le soumis exécute une tâche comme le repassage par exemple, mais ce temps sera compté en loisir… 

Semaine 7 – Etape 7 : Chosification de l’homme soumis

 

Le soumis effectuant tous les travaux ménagers de la maison, il devient, de fait un prolongement de chaque ustensile utilisé lors de ces travaux. Par exemple, il est le prolongement de l’aspirateur, du fer à repasser ou du chiffon à poussières. Ce constat fait, la maitresse pourra donc considérer le soumis comme un aspirateur, un fer à repasser ou un chiffon à poussière : Utile, voire indispensable donc respectable et respecté mais sans « vie propre ». 

Donc à partir de cette semaine, quand le soumis aura fini d’être utilisé dans les travaux ménagers et que la maitresse n’aura plus besoin de lui, la maitresse pourra soit le ranger, comme l’on range un ustensile ménager, dans un placard, une cage, une malle … ou le transformer, pour une durée indéterminée en objet : table de salon, siège, pouf, lampe, porte manteau….  La maitresse apportant autant d’attention à son soumis qu’à un aspirateur qu’elle aurait fini d’utiliser…. Jusqu’à la prochaine utilisation. 

Dans le cas d’un rangement sans utilisation précise, le soumis ne devra plus avoir aucune liberté de mouvement. Il pourra être écartelé, suspendu, entravé et pour ne pas déranger la maitresse, bâillonné ou tout simplement enfermé dans une cage. Cette cage devra être de dimensions qui ne permettront pas au soumis de se reposer trop confortablement, par exemple un cube de 90 cm de côté. Impossible de se tenir debout, assis jambes allongées ou simplement allongé. Il restera ainsi jusqu’à la prochaine utilisation. Il est à noter que la notion de « loisir » de  la semaine précédente devient ici quasiment caduque. Les  « loisirs » du soumis se transformant en chosification de sa personne. 

Cette chosification permet à la maitresse de s’alléger de la surveillance du soumis et de se libérer l’esprit. En effet, pense-t-on à son aspirateur, une fois qu’on en a plus besoin ?   

Please follow and like us:
Previous

Découverte de ma soumission

Révélation de mon âme d’homme soumis (6)

Next

1 réflexion au sujet de “Comment devenir un homme soumis en 9 semaines (2)”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.