Ma conquête, Maîtresse dominatrice, définit les règles (9)

| |

Après cette longue soirée qui fut pour moi une découverte de plaisirs insoupçonnés, je restai à genoux, vêtu exclusivement du collier, devant ma Maitresse dominatrice. Je n’avais jamais imaginé me retrouver dans cette situation lors de nos différents échanges. Certes, notre conversation était souvent orientée vers le sexe. Ainsi, elle avait su déceler mon coté soumis sans que l’on ait, jamais, abordé ouvertement le sujet. Ensuite, elle en avait largement profité. J’avais été pris à son piège mais je ne n’avais aucun regret.

Mise au point par ma Maîtresse dominatrice

Légèrement étourdi par le contenu du verre que j’avais avalé, je ne bougeais pas, et la regardais me toiser.

Après m’avoir regardé en silence un moment, le son de sa voix fut douce, mais ferme.

  • D’abord, quand tu n’as rien à faire, tu dois te présenter à moi, toujours nu, à genoux, les mains dans le dos et le regard baissé.
  • Oui Madame, ai-je eu le malheur de répondre

Elle m’empoigna par les cheveux et me dit :

  • Tu ne parles que si je t’y autorise, c’est à dire quand je te dis de répondre à ma question ou que je te demande si tu as compris.

Je gardais me lèvres fermées. Elle attendit quelques secondes puis me demanda :

  • As-tu compris ?
  • Oui Madame
  • Bien, il me semble que oui.
  • Troisième point : Tu m’appelleras « Madame » quand tu me serviras, et « Maitresse » lorsque je profiterai et abuserai de toi.
  • Ne t’ai-je pas dit quelle doit être ta position ?

Aussitôt, je mis les mains dans le dos et baissai le regard

  • Voilà qui est mieux!

Énoncé des règles

Maîtresse dominatrice

  • Maintenant que les bases sont posées, voici les règles :
  • Tu pourras aller travailler, mais sous ton pantalon tu porteras une cage et un string.
  • Selon mes envies, je te ferai porter un plug que je choisirai, voir d’autres bijoux.
  • Ton corps m’appartient, je suis la seule à en disposer comme bon me semble.
  • Après ton travail, et sauf avis contraire de ma part, tu viens chez moi.
  • Lorsque tu arrives chez moi ou me reçois chez toi, ce sera TOUJOURS nu, mais avec les apparats que je t’aurai imposés (cage, collier, plug… etc… etc…).
  • Lors de ton arrivée chez moi, tu te mettras immédiatement dans cette tenue.
  • Si je ne suis pas chez moi, tu auras des consignes écrites à respecter.
  • Tu t’occuperas des tâches ménagères de la maison, et tu porteras alors un petit tablier. J’aime bien l’idée d’avoir une soubrette devant moi quand je rentre du travail.
  • S’il n’y a aucunes consignes, tu dois veiller à ce que le « garage » soit toujours bien rangé et propre.
  • Règle évidente : J’ordonne, tu obéis.
  • Chaque ordre ou série de consignes sera suivi du mot « Exécution ». Tu ne bouges pas avant !
  • Et donc si je te dis que tu dois venir, tu as juste le délai nécessaire pour venir avant de te présenter à moi.
  • Tu dois donc toujours être joignable.
  • Enfin, ces règles s’ajusteront et s’enrichiront au fil du temps et de ta progression.
  • As-tu compris ?
  • Oui Madame

La nuit avec ma Maîtresse dominatrice ne faisait que commencer!

  • Bien, maintenant, tu files à la douche, car ton corps aussi doit être propre.
  • A vos ordres Madame, répondis-je sans bouger
  • C’est bien, tu as compris…. Exécution !

Je fis un mouvement pour me lever.

  • STOP !…

Je me figeai.

  • Tu as quoi autour du cou ?
  • Réponds !
  • Un collier, Madame
  • Et comment se déplace un petit toutou docile ?

Aussitôt, je me remis à genoux, tête baissée.

  • File à la douche… Exécution !

A quatre pattes, je me dirigeai alors vers la salle de bain. Ma Maitresse dominatrice me suivit, tenant en main la laisse qu’Elle avait gardé.

Nettoyage du soumis

Une fois dans la salle de bain, ma Maitresse m’ordonna de me lever. Elle retira le collier, puis me fit monter sur un tabouret pour retirer la cage de chasteté (une Maitresse ne se baisse pas).

  • Bien, tu as 10 minutes pour te doucher et nettoyer la salle de bain. Juste qu’elle soit propre et sans trace, tu la nettoieras à fond demain.
  • Top chrono, Exécution!

Toujours sous l’effet de la substance qu’Elle m’avait fait boire, j’obéis, promptement et sans résistance. Je savonnai tout mon corps et jusqu’à mon petit trou sous son regard amusé.

Une fois rincé, Ma Maitresse dominatrice me dit :

  • Tu as oublié la finition !
  • Un rinçage à l’eau froide !
  • Exécution!

J’ouvris le robinet d’eau froide pour rapidement effectuer ce rinçage.

  • Ça raffermit la peau et ça calme tes ardeurs. ajouta-t-elle.

Je sortis de la douche, m’essuyai, puis je passai un rapide coup de chiffon pour éponger les traces.

Une fois fini, je me mis immédiatement à genoux, mains dans le dos et regard baissé.

  • C’est bien, me dit-Elle.

Puis elle me remit le collier, me fit monter sur le tabouret pour refixer la cage et poser les menottes de chevilles.

Je descendis du tabouret, me remis à genoux.

  • Tends tes bras !… Exécution!

J’obéis..

Ma Maitresse dominatrice posa les menottes à chaque poignet, puis je me remis en position, mains dans le dos.

J’étais paré de beaux atouts en cuirs rose, complètement assortis, collier, menottes poignets et chevilles et cage de chasteté.

Elle prit la laisse, rose également, et l’accrocha à mon collier.

  • J’oubliai, ajouta-Elle… Quand je te tiens en laisse, c’est à la laisse que je te guide et que tu obéis.

Elle tira sur la laisse. Je me mis à quatre pattes pour avancer.

  • Au lit, maintenant… Mais ne crois pas que tu vas dormir de suite…

Je la suivis à quatre pattes, en bon petit toutou, jusqu’à la chambre.

Please follow and like us:
Previous

Ma conquête, Maîtresse dominatrice, m’impose le nettoyage (8)

Ma professeur, femme dominatrice

Next