Dominatrice expérimentée, Marie à tout prix(16)

| |

Quelques jours plus tard, j’ignorais Cléo dans les couloirs de l’IUT. Ses regards insistants se voyaient à des kilomètres ! Je passais, pour l’énerver, de plus en plus de temps, avec Julia, sa meilleure amie, toujours bien plus jolie qu’elle. Je vivais actuellement dans un gigantesque paradoxe. En effet, d’un côté, j’avais le plaisir d’humilier Cléo et de potentiellement accéder à Julia, d’un autre côté, je risquais de subir le regard à venir de mon ex petite amie Ambre. 

Je ne pouvais plus me détacher de cette vie-là toutefois. De plus, j’étais particulièrement étonné d’être parvenu jusqu’à présent à cacher au plus grand nombre mes activités extra-universitaires. Je sentais, malheureusement, que cela n’allait pas durer, ce qui me conférait une pression abominable. 

Une soirée cette même semaine, je rencontrai, dans le petit parc, Audrey, dont le père ne manquait jamais de lustrer les bottines de Marie de sa langue à chaque fin de cours. Audrey découvrait ce merveilleux et terrifiant univers de la domination/soumission. Je lui montrai, rapidement, les photographies promises, de Cléo et moi et j’attendis sa réaction :

Interrogatoire de recrutement pour Audrey?

 

  • Vous savez que j’ai eu dix-huit ans hier ?
  • Bon anniversaire. C’est tout ce que t’inspirent les clichés ? 
  • Je peux venir à votre prochaine séance ? 
  • Je vais essayer de faire passer l’idée. Comme cette soumise est encore en formation, cela peut s’avérer délicat. Je vais devoir faire preuve d’autorité. 
  • J’aime bien votre côté sérieux. 
  • T’en ai-je montré un autre ?
  • C’est le seul que j’ai remarqué en tout cas. J’aimerais vous embrasser. 
  • Tout doux la jument, pas d’empressement. Si je veux pouvoir t’intégrer dans ces « jeux », il faut que je sache quelques bricoles sur toi, tes fantasmes, tes attirances. 
  • Je vous préviens, je n’ai pas beaucoup eu le temps d’y réfléchir depuis qu’on a abordé le sujet la dernière fois. Je vais répondre au mieux de mes capacités, mais ne vous attendez pas à de la précision. 
  • D’accord, je commence : hétéro, bi ? 
  • Bi, je crois…
  • Jamais d’aventure avec une femme ? 
  • Pas jusqu’à présent. Mais j’aimerais essayer ! Pourquoi pas dans ce format D/S !
  • Tu préférerais une femme dominatrice ou soumise ? 
  • Dominatrice ! Je ne pense ni être assez qualifiée ni être capable moralement de dominer qui que ce soit. Je préfère lâcher prise.
  • Pareil pour un homme ?
  • Oui, soumise tout pareil. 
  • Tu as pensé à des pratiques que tu aimes déjà ? 
  • Pas beaucoup. Je me suis un peu renseignée, je n’aime pas trop le principe des cordes et du shibari. Pareil pour la chasteté, les punitions hard et la cire de bougie. Je suis plus portée sur le contrôle et l’humiliation que la douleur et la frustration. 
  • Si je te disais que j’ai une « amie » dominatrice qui n’attend que toi aujourd’hui ? 
  • Expérimentée ?
  • Très, du même âge que moi. 
  • Je pense que cela pourrait m’intéresser, mais plus tard. D’abord, je vous veux vous. 
  • Tu as besoin d’apprendre. Je vais faire en sorte que tu sois là pour ma prochaine entrevue avec Cléo. Tu verras une soumise en action et te joindras à elle si tu es assez obéissante. 
  • Je suis acceptée alors ? Me demanda-t-elle toute sourire. 

 

Texto de Maîtresse Marie, ma dominatrice expérimentée

dominatrice

 

Je reçus à ce moment-là un texto de Maîtresse Marie qui me confiait les lignes ci-dessous : 

« Ambre est avec moi. Radine en vitesse, le grand moment est arrivé ! »

Cette fois, c’était cuit. J’allais passer l’un des moments les plus humiliants de ma vie, et ce, devant mon ex. Qu’allait-il bien pouvoir se passer ? Audrey vit ma mine songeuse et m’interrogea : 

 

  • Un problème ? 
  • Oui. Mais qui ne te concerne pas encore. Rentre chez toi, soumise Audrey. Tu as mon whatsapp, je veux que tu me persuades par tous les moyens dont tu disposes et que tu puisses imaginer de te faire participer à ma prochaine séance de soumission. Si je ne t’ai pas trouvée assez convaincante avant mon prochain rendez-vous, tu n’auras droit qu’à des photos encore une fois.
  • Oui Monsieur, bonne nuit monsieur. 

Pitié que je n’ai pas à tenir le même discours devant Yann, le nouveau copain d’Ambre… Je pense que je vais passer une sale soirée dont je me souviendrais. Aucun moyen d’y couper toutefois. 

 

A suivre, je l’espère…

Please follow and like us:
Previous

Le valet de Madame G, parfait esclave soumis?(4)

Jeux BDSM, pédagogiques, éducatifs et récréatifs !

Next

3 réflexions au sujet de “Dominatrice expérimentée, Marie à tout prix(16)”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.