Klara, jeune dominatrice, objet de mes fantasmes

| |

À peine sorti de la salle de bain, Klara m’ordonne de me remettre tout de suite à quatre pattes et de venir a ses pieds. J’obéis immédiatement. En m’avançant vers ma Maîtresse, jeune dominatrice, je sens le plug m’élargir l’anus. C’est assez agréable mais un peu douloureux. Mon sexe est toujours gonflé à bloc, je sens que le moindre contact avec lui pourrait me faire éjaculer abondamment. 

Le regard de Mademoiselle Klara me fixe avec sévérité. Elle a du comprendre que je m’étais touché dans la douche. 

  • Alors comme ça tu oses me désobéir? 

 

  • Pardon Mademoiselle Klara c’est plus fort que moi!

 

  • Ah oui? Et je suis prête à parier qu’avant de venir ici tu t’es masturbé, je me trompe?

 

  • Non Mademoiselle Klara..

 

  • Combien de fois petite salope? 

 

  • Deux fois » lui mentis-je en espérant pouvoir adoucir ma probable future correction. 

 

  • Deux fois? Tu es bien sur de ça? Regardes moi dans les yeux et jure le moi!

 

Confondu par Mademoiselle Klara, jeune dominatrice

 

Elle me foudroie du regard. Je ne l’ai encore jamais vu ainsi. Dans ses yeux, se mêlent sadisme et sévérité. Il m’est impossible de continuer à lui mentir.

  • Non Mademoiselle Klara.. En réalité je me suis touché quatre fois.. 

 

  • C’est bien ce que je me disais, tu es une vrai petite chienne en chaleur qui a besoin qu’on lui refasse complètement son éducation.

Lisa pouffe de rire.

  • Je t’avais bien dit que ton petit Jules était une vraie salope! Il mérite une bonne fessée si tu veux mon avis, ça va lui faire redescendre sa petite bite et lui remettre les idées en place.

Le stress envahit mon corps mais je ne me débine pas. En réalité, mes fesses réclament, déjà, d’être fouettées avec ardeur. Un petit gémissement et un léger mouvement du bassin involontaire le prouvent à mes Maîtresses. 

  • Oh si tu te voyais t’es vraiment ridicule mon pauvre Jules!, me lance Klara. Bon alors tu m’as menti, tu m’as désobéi et tu t’es masturbé quatre fois, plus une autre fois sous la douche. Ça fait beaucoup tu ne trouves pas Lisa? Combien on lui met de fessées a ton avis ?

 

  • Hmm il en mérite bien une cinquantaine je dirais. Cela sera un bon début pour lui faire comprendre sa place de soumis.

 

  • 50 chacune alors. Tu vas compter à voix haute, plus un remerciement et des excuses à chaque coup. Ensuite on ira faire un tour chez l’esthéticienne. 

 

  • Oui Mademoiselle Klara..

 

  • Très bien, Lisa, je te laisse le plaisir de commencer. Je vais en profiter pour faire quelques photos en attendant.

 

 

jeune dominatrice

Suite de la punition!

J’aimerais protester contre les photos mais je me ravise ne voulant pas encore une fois aggraver ma situation. Lisa me lève en me tirant par l’oreille. Ensuite, elle s’assoit sur le canapé, m’ordonne de me mettre dos à elle puis de poser mes jambes écartées sur ses cuisses et de mettre mes deux mains au sol. Mon sexe est calé entre ses deux jambes. Je sens qu’elle bouge délicatement dans le but de m’exciter encore plus. Je ne sais pas si je vais être capable de tenir. L’excitation est beaucoup trop forte mais de suite, cette jeune dominatrice lève la main et m’assène une première fessée. Ma punition vient de commencer. 

  • Qu’est-ce qu’on dit? 

 

  • Merci Mademoiselle Lisa!

 

  • C’est tout? 

 

  • Pardon! Pardon d’avoir gâché vos vacances en harcelant Mademoiselle Klara avec mes messages.

 

Une deuxième fessée plus forte que la première se fait retentir dans la maison de ma Maîtresse.

  • Mais encore?..

 

  • Deux! Pardon d’avoir gâché vos vacances en harcelant Mademoiselle Klara avec mes messages et merci pour la fessée! 

 

  • Ok bon on peut commencer petite salope, et t’avise pas de tacher mon jean avec ta semence où je te jure que tu vas le regretter.

La douleur des deux premiers coups envahit mon corps. Cela pique et chauffe, en même temps, mélangeant ainsi souffrance et plaisir. Avec le plug toujours logé dans mon anus et mon sexe contre son jean, je ne vais pas pouvoir tenir longtemps. Cependant, je dois à tout prix me retenir. 

Troisième fessée

La troisième fessée qui n’est, en réalité, que la première est encore plus forte que les deux autres.

  • UNE! Pardon d’avoir gâché vos vacances en harcelant Mademoiselle Klara avec mes messages et merci pour la fessée!

J’ai, à peine, le temps de finir ma phrase et de reprendre ma respiration que la fessée suivante s’abat. 

  • DEUX! Pardon d’avoir gâché vos vacances en harcelant Mademoiselle Klara avec mes messages et merci pour la fessée!

 

  • Voila qui est mieux, regarde ta Maîtresse chérie maintenant!

Elle est étincelante, son sourire hautain et sévère révèle tout le plaisir que cette jeune dominatrice prend à regarder la scène. Elle tient son téléphone dans la main, le lève et prend une série de photos. Dans le même temps, les coups continuent de pleuvoir sur mes fesses et je continue de compter, de remercier et de m’excuser pour mes fautes commises. Elle se lève, ensuite, s’accroupit devant moi, me serre les joues avec sa main et me dit d’une voie suave tout en me montrant les photos:

  • J’espère que tu vas comprendre qu’il va falloir être un gentil garçon maintenant. On va établir des règles et si tu ne les respectes pas, tous tes copains auront le plaisir de découvrir ces jolies photo de toi en train de prendre une bonne correction par Lisa. Comme ça, tu obéiras la prochaine fois.

Enfin, on arrive, au terme de la première série de fessée. Je n’ai plus d’érection. Mes fesses me brûlent terriblement. Des larmes ruissèlent le long de mes joues à cause de la douleur. Lisa n’y est pas allée de main morte avec moi. De plus, les insultes qu’elle me lançait en me punissant, me font comprendre qu’elle a pria beaucoup de plaisir à m’administrer ma punition.

 

Une nouvelle série de fessées administrée par Mademoiselle Klara

 

jeune dominatrice

 

Klara s’assoit à son tour sur le canapé et tapote sa cuisse pour me dire de prendre place. Je m’exécute, malgré, la crainte de recevoir, de nouveau, cinquante autres fessées. Elle m’installe, de la même manière, mais elle prend, avant de commencer, le temps de remuer le plug tout en me caressant le sexe. Mon érection reprend de plus belle. Comme pour me punir de cela, elle me saisit, fermement, les testicules et les tire vers elle.

C’est ainsi que la deuxième série de fessée commence. Klara prend, beaucoup plus son temps et n’hésite pas à feindre des coups pour me faire redouter le moment où le coup va, vraiment, tomber. Ainsi, je gigote sur ses cuisses et mon sexe frotte contre ses jambes ce qui a l’air de beaucoup amuser mes deux tortionnaires. Au bout d’une vingtaine de fessées, je n’arrive plus à contenir ma jouissance. Je la supplie d’arrêter mais elle continue de plus belle en m’avertissant que si je lâche mon jus, je devrai tout bouffer. De plus, elle ne manquera pas de filmer ça pour garder un souvenir de ma transformation en « bouffeuse de foutre ».

Evidemment, elle n’attend que ça et fait tout pour que cela se produise. Elle me serre, encore, plus fermement les couilles. Ensuite, elle arrête sa fessée un moment et fait, à la place, des allers retours dans mon cul avec le plug. Je ne peux m’empêcher de gémir tellement c’est bon! En quelques secondes, un puissant jet est propulsé de mon sexe pour venir tâcher son jean. Elle profite du moment pour m’assener une violente série de fessées et me dit d’un ton ferme mais satisfait de me mettre à genoux devant elle. Je suis épuisé par la fessé et par la jouissance que je contenais depuis mon arrivée chez elle. Lisa qui a assisté à la scène en se touchant sous son jean me lance:

  • Allez petite salope! avale ce foutre pour tes maîtresses!

 

Filmé par Klara, jeune dominatrice

Klara s’empare de son téléphone et commence à filmer. Elle m’ordonne de lécher, le plus lentement possible, sous peine d’envoyer les photos à mes amis. Jamais, je n’aurais pu imaginer ce duo, pouvant être aussi cruel avec moi bien que j’ai déjà beaucoup fantasmé dessus. Je m’exécute, donc, lèche le liquide âpre qui coule sur la cuisse de ma Maîtresse sous l’oeil de sa camera et les cris de victoire de ma copine, jeune dominatrice et de son amie.

Le goût est infâme. Je ne peux m’empêcher de grimacer. Cependant, je déglutis et je sens le liquide couler puis coller au fond de ma gorge. Je suis, définitivement, devenu sa « bouffeuse de foutre ». Elle me demande si j’ai aimé cela et je lui réponds que oui j’ai adoré même si cela est faux. Je sais que pour le coup je fais mieux de mentir sur ce point.

Elle m’approche, alors, le visage du sien et me donne un bisou sur la joue en guise de félicitation. Ensuite, elle me dit que tant mieux parce qu’à partir de maintenant, chaque goutte de mon sperme finira, obligatoirement, dans mon ventre. Sans suivent quelques moqueries. Lisa me dit qu’il m’en reste un peu sur le coin de la bouche et que j’ai, maintenant, une vraie haleine de chienne. Elles rigolent, un moment, puis Mademoiselle Klara m’autorise à enlever le plug pour me reposer mais pas trop longtemps. En effet, il faut, bientôt, me rendre chez l’esthéticienne. Cependant, j’ai  interdiction de me rincer la bouche et d’enlever le plug.

Please follow and like us:
Previous

Dominé par ma belle tante, cougar dominatrice (9)

Enfin contacté par une femme dominatrice!

Next

1 réflexion au sujet de « Klara, jeune dominatrice, objet de mes fantasmes »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.